3 Commentaires

SAPHO, quand la douleur n’est plus supportable.

Depuis quelques jours c’est la catastrophe côté SAPHO, j’ai des crises tres douloureuses et multi-focales, tout au long de la journée. Le hic c’est que le process de mes crises est modifié cela ne se passe comme comme d’habitude. C’est assez déstabilisant. Bref, peu importe, j’ai superrrr mal.

J’ai le corps transperçé d’atroces douleurs… j’ai vraiment trés mal, mal comme jamais j’ai souffert. Heureusement que j’ai quelques fioles de NEFOPAM (c’est le nom de la molécule) à la maison en cas de besoin.

Cela fait un an que je repousse le moment de me shooter avec cette substance mais là ce soir je n’en peux plus. J’en pleurs tellement  j’ai mal, je suis réduite à ne plus pouvoir bouger du tout. J’enrage de ne ppas pouvoir me mouvoir, ni même déplacer et manipuler la petite bouteille de lait de mon fils de 250ml, et encore moins de descendre mes stores pour fermer les volets de la maison… je ne sers à rien, je ne peux rien faire et ca m’agace au plus haut point. Je vis mal cette situation de perte totale d’autonomie de façon chronique, moi qui suis ultra dynamique et trés autonome habituellement.

Et hop, j’avale le contenu de l’ampoule magique que je couple avec un « anti vomitif » car ce produit là donne en général de bonnes nausées. C’est la substance que l’on me perfuse lorsque je file aux urgences quand j’en peux vraiment plus. Là je l’ai bu faute de seringue, et puis se faire une intra-veineuse seule, lorsqu’on est pas junky c’est pas évident du tout !!  🙂

En le prenant oralement, je sais que l’effet du médicament est plus long à agir et peut-être plus « dilué ».
Une heure apres la prise, je commence enfin à aller mieux. J’ai eu trés peur que mon dernier joker ne soit pas efficace. C’est une sorte de morphinique modifié, ou de morphinique de synthèse à priori : les bénéfices de la morphine sans les effets secondaires et indesirables. BONHEURRRRR !

Ce produit est utilisé dans la prise en charge des douleurs intenses de type « post-op », exclusivement en milieu médical, mais mon ancien toubib me le prescrivait sans soucis. Meme s’il a fallu que je lui demande de me le prescrire car il ne le connaissait pas, ou plutot il n’y avait pas du tout pensé étant donné que c’est utilisé surtout en milieu hospitalier, donc.

Ce truc là est presque magique, mais j’avoue que je le prefere en injection ou en perfusion… ca agit mieux et plus vite. Ceci étant on fait avec ce que l’on a… et on ne va tout de même pas faire la difficile, n’est ce pas ?!

Aujourd’hui j’ai pris la voiture pour aller sur EVREUX à un RDV constructeur et je me suis rendue compte que conduire dans cet état là pouvait être, mine de rien, relativement dangereux…

Je pense sérieusement à filer dans un centre anti douleur car ces douleurs chroniques, plus particulièrement celles-ci subie ces derniers en ce moment, sont véritablement insupportables y compris pour la fille absolument pas douillette que je suis habituellement. Bref, il faut trouver une solution rapidement, je n’en peux plus.

Publicités

3 commentaires sur “SAPHO, quand la douleur n’est plus supportable.

  1. Salut Annie, Je ne sais pas du tout si le hasard y est pour quelque chose ou pas, ceci etant on est visiblement nombreux dans ce cas là ces temps ci. changements saisonniers ou tempetes solaires, je ne sais pas. C’est pénible, ca au moins c’est sur et on met tout le monde d’accord sur ce point là ^^ ! J’espère en tout cas que la crise est passée et que tu vas mieux Annie. bizzz et à tres plus !

  2. Je ne sais pas si c est un hasard mais c est la même chose pour moi depuis lundi avec un mieux aujourd’ hui.

  3. Bonjour amis SAPHO,

    Me voilà debout une fois de plus tirée du lit par la douleur… En ce moment c est un grand classique. Pourtant j aurais imaginé hier en me couchant que j allais pouvoir dormir correctement après la dose de NEFOPAM que j ai pris et qui m’a bien soulagé; Et ben non, que nenni messieurs dames.

    Il a fallu que j abandonne encore lit conjugual chaud et douillet afin de ne pas perturber le sommeil de ma moitié et pour que j avale un ibuprofene qui j espere me fera du bien rapidement.

    Je vais peut être pas me reprendre une dose de nefopam là maintenant desuite même si l’idée me séduit grandement. Il ne me reste QUE 4 cartouches de cette potion miracle. Autant les économiser et les utiliser avec parcimonie.
    Ce produit est pour moi ce que sont les bonus de vie dans un jeu vidéo pour un Gamer averti, autant dire que c’est précieux.

    breffff voili voilou ! Je vais essayer de m occuper un peu en silence histoire de passer le temps en attendant une heure plus décente

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :