Poster un commentaire

Dermatologie et SAPHO

On connait le lien entre le syndrome de SAPHO, et les autres spondylarthropathies avec la dermatologie. En règle générale on va pouvoir certifier un diagnostique avec la dermatologie, en plus des multiples examens et imageries médicales bien entendu.

Qui dit SPA ou SAPHO, dit psoriasis, ou pustulose ou acné… et parfois même tout à la fois pour les cas les plus sévères. Car avec ces maladie là il n’y a aucune regle en la matière et nous ne sommes pas tous égaux devant la maladie. D’ou la difficulté certaine pour bon nombre de médecins généraliste (et même certains spécialistes) de comprendre et d’identifier le soucis car on ne remplis la totalité de leur liste de symptômes… et ne voit alors pas la nécessité de creuser un peu et de chercher ou d’orienter le patient vers un confrère qui en saura un peu plus !

Je n’avais qu’une pustulose palmo-plantaire certes virulente par periodes, mais, je n’avais pas de psoriasis ou alors simplement un psoriasis d’ongle, à peine visible, si peu visible que ma Dermatologue ne l’avait même pas vu. Il aura fallu que je lui dise que j’avais les ongles des mains cabossés…

Il m’arrivait de faire de petites plaques, toute petites disons plutot des « tâches », sur le dessus des mains et le poignet par période aussi. Mais rien d’alarmant apriori; je pensais à une sorte d’eczéma atopique ou sécheresse cutanée hivernale que je traitais sur conseil de ma Dermatologue avec un petit coup de crème corticoide et hop c’etait de l’histoire ancienne.

Sauf qu’aujourd’hui,  en sortant de ma douche et en y regardant de plus pres, il s’avère que je n’en ai pas que sur le dos des mains, mais aussi sur les avant-bras et les bras… toujours par toute petites plaque d’un diametre maximum de 1cm !

Je n’ai pas encore consulté de dermatologue et je n’en ai pas encore cherché près de mon nouveau chez moi… Mais j’ai tout de même cherché des informations et des images de psoriasis. Il y en a des tonnes de type d’atteintes et d’aspects tres variés. Neanmoins je retrouve pas mal d’image semblables à mes petites plaque sur les bras. J’irai prochainement voir un dermatologue pour en avoir le coeur net…

Cet épisode me rappelle combien ma maladie est capricieuse et évolutive, et, me fait prendre conscience de pas mal de choses encore une fois. Je ne suis pas non plus à un stade critique de la maladie mais inexorablement je m’en approche semaines après semaines. Mes douleurs sont moins intenses et c’est déjà ça mais j’observe cependant que les foyers inflammatoires, eux, se multiplient allègrement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :