2 Commentaires

Sommeil, fatigue et récupération : SAPHO ce Tyran

En plus de subir une grande fatigue générale, au point de s’endormir sur ce que l’on fait lors de poussées inflammatoires, j’ai remarqué que mon sommeil était en pointillés lui aussi durant la nuit.

En effet je ne dors que d’un oeil et d’un sommeil léger. Je ne sais pas trop si ce sont les douleurs ou le fait de devoir changer de position souvent durant la nuit dans mon lit… mais le résultat est là : un sommeil en pointillés avec des réveils très francs accompagnés de cette impression d’être reposée, et bien entendu, de grosses difficultés à se rendormir  – car il est 4h du matin et que NON je ne me lèverai pas à cette heure-ci car il est franchement trop tôt !

Au final, pas étonnant que je puisse avoir du mal à sortir du lit le matin avec la sensation de ne pas avoir assez dormi ou pas correctement puisque pas reposée. Les journée s’enchaînent et se ressemblent toutes. Le matin je suis opérationnelle et je dois alors faire tout ce que j’ai prévu de faire dans ce laps de temps afin d’être sure de pouvoir justement tout faire ! Tout y passe, ménage, bébé, administratif… Les courses, si besoin, aussi !

Pourquoi donc ce marathon infernal du matin ? Les journées sont longues et j’aurai amplement le temps de répartir mes tâches tranquillement… Si je ne souffrais pas de ce fichu SAPHO qui m’impose un rythme de vie très contraignant. Oui, cette maladie me pompe littéralement mon énergie et me force à modifier toute mon organisation en bouleversant mon quotidien.

Ce dictateur invisible me contient dans une sorte de carcan temporel m’obligeant à optimiser les plages horaires pour lesquelles je suis « bien » et en m’interdisant tout débordement horaire sous peine de gros dodo intempestif et non contrôlable. Biensur ce serait trop facile s’il n’y avait pas une condition en plus; Car voyez-vous je dois, en plus de me plier aux créneaux horaires imposés, les obligations liées à la vie courante, mon job de Super Maman et les journées tronquées durant lesquels JE PEUX être active et efficace, il me faut me ménager si je ne veux pas payer le prix fort plus tard dans la journée ou les jours suivants… C’est à dire être contrainte au repos total le plus strict car complètement HS et transpercée de douleurs multifocales et tres vives m’interdisant le moindre mouvement. Autant dire que cette option là, je ne l’aime pas du tout mais hélas ce n’est pas moi qui choisi !

Je ne pense pas exagérer en qualifiant la maladie de SAPHO de Dictateur invisible ! Et nous sommes ses sujets malgré nous.

Publicités

2 commentaires sur “Sommeil, fatigue et récupération : SAPHO ce Tyran

  1. j’aimerais avoir vos coordonnées

    • Bonjour,
      Merci pour votre passage sur mon blog; Vous aimeriez avoir mes coordonnées personnelles pour quelles raisons je vous prie ? Merci pour votre réponse et au plaisir de vous lire prochainement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :