2 Commentaires

La santé, les médecins et les patients

Il est bien difficile de trouver un médecin qui sache écouter et comprendre un patient, ses doutes, craintes et angoisses, et prendre suffisamment de distance avec tout cela pour rester professionnel et pertinent sur l’élaboration d’un diagnostic. Mais cette écoute est indispensable, pour bien prendre en ligne de compte le sujet et ses maux. Faire le lien plus ou moins rapidement entre les symptômes, vérifier certaines choses et accompagner un malades dans son parcours, tout ceci est devenu presque une véritable aubaine pour le patient ! Et lorsque l’on trouve LE médecin qui nous correspond alors tout devient plus clair et rassurant. On sait ou on va et pourquoi, on est accompagné, on se sent pris en charge et individualisé, nous sommes Mr ou Mme Trucmuche et non plus la dame non fumeuse qui a le cancer des poumons , ou bien cette femme sri lankaise qui parle mal français et ses 6 enfants  dont un enchaine les bronchites asthmati-formes, ou encore le monsieur chiant un peu « cracra »qui se plaint de maux de ventre atroce et qui aurait certainement un problème d’alcool à règler, ou encore cette jeune femme forte qui devrait peut être un peu maigrir et qui revient régulièrement en disant qu’elle a mal et que non, le paracétamol 1000mg ne suffit pas, ni même l’ibuprofene 400mg… en demandant des ordonnances convenables et adaptées d’antalgique puissants pour enfin arrêter d’avoir mal sans devoir retourner renouveler l’ordonnance parce que le docteur en question vous à prescrit de quoi à vos soulager 3 ou 4 jours, tellement ils est prudent avec ce genre de prescription !

Oui ! C’est un véritable parcours du combattant et il y a je crois une vraie lacune la dedans ; les médecins et les étudiants médecins pêchent un peu côté communication et écoute C’est pourquoi en Allemagne et dans quelques autres pays voisin, les universitaires se penchent sur cette carence et intègrent aux programmes déjà lourds, une matière en plus : la communication. matière durant laquelle on apprend aux étudiants soignants et traitants à développer leur écoute, à poser des questions et à réfléchir pour poser le bon diagnostic ou réorienter le patient venu avec ses maux dans une détresse plus ou moins élevée.

Personnellement je trouve cela vraiment très bien. Après on sait combien il est difficile pour les généralistes de prendre du temps pour chaque patient en ayant une salle d’attente pleine à craquer, des miasmes, de la morve et des bambins fiévreux à ne plus savoir qu’en faire… Mais bon il est intéressant de pointer un problème comme celui ci et cela amène à la réflexion.

Le fait de prendre du temps et d’écouter un patient qui est venu consulter parce qu’il y a un problème, tâcher de comprendre ce problème et l’analyser, voir quelles solutions on peut y apporter ou s’il est préférable de passer le relais à un autre confrère ou spécialiste ferait gagner du temps aux patients dans la course aux diagnostics.  Et cela éviterait aussi de grosses dépenses pas forcément justifiées pour le patient et l’Etat en terme d’achat et de remboursement de soins et de médicaments. A long terme cela peut constituer une solution ou plutôt un morceau de solution pour équilibrer le budget santé des Etats et parvenir à combler les déficits béants de la Sécurité sociale. Mais voila, encore faut il etre pret à modifier son schéma de fonctionnement et ses habitudes de vie…

Ecouter, prendre du temps, faire du cas par cas…Mais, Madame !  Le temps, c’est de l’argent… Et pourtant on a le droit d’exiger le meilleur pour sa santé je crois ! ?! Alors comment briser cette spirale infernale et ne plus être confronté à ce dilemme et cette bataille que l’on  subit et que les grands de ce monde se livrent entre traitants, laboratoires et Etat : Santé, profit, bénéfice ou éthique ?

Publicités

2 commentaires sur “La santé, les médecins et les patients

  1. Moi,qui croyait qu’en France vous aviez un meilleur système de sante
    qu’au canada .A ce que je peux voir ,il y a des ressemblances…Ici c’est très difficile d’avoir accès au médecin et le délai d’attente est très long pour avoir un rdv

    • Aloha MF, Disons qu ici aussi on a du dlai avant de pouvoir decrocher un rdv avec certains spcialistes; mais globalement ca va je trouve ou alors c’est que j’ai vraiment bcp de chance. Le soucis est ailleurs je crois comme j’ai tent de l’expliquer dans mon post. J’ai bon espoir malgre tout pour que les choses s’ameliorent un peu, cela dans l’interet de tous, dans quelques decennies.

      Cordialement, Aurielle Dug de Bernonville

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :